Comme chaque année, me voici sujette au coup de blues hivernal.
Welcome winter ! Et chaque année, c'est la même chose. Même flemme, mêmes angoisses...


Je suis tombée sur un article du national institute oh health : "Dès l’arrivée de l’automne, environ une personne sur dix (dont 75 % de femmes) souffre d’un trouble affectif saisonnier (TAS), communément appelé blues de l’hiver ou déprime saisonnière. L'élément déclencheur serait le manque important de lumière naturelle pour l’organisme. En effet, les périodes de jour et d’ensoleillement viennent à cruellement manquer en hiver. Résultat : le cerveau sécrète davantage de mélatonine, hormone dite « somnifère », qui nous rend ainsi léthargique, irritable et vient désynchroniser notre horloge biologique interne." 


Tout est dit. 


Alors à part prendre un vol direct vers la Thailande, je ne vois pas de solutions miracles.
Et puis étant clairement dans une phase pessimiste, je me suis tout simplement dit : attendons !
Après tout, ce n'est que 4 mois.. Enfin, en Belgique plutôt 5. Lancer de confettis ! 


Ressaisissement... j'ai commencé la WINTER HAPPINESS THERAPY.*


Parce que le coup de blues hivernal, c'est TRES long, croyez-moi, parce que ça fait pas mal de dégâts (isolement, rupture...) True story, parce qu'on passe carrément à côté de la moitié de son année, voici quelques gestes simples à appliquer d'urgence.


Alors voici mes coups de pouce miracles.


1er conseil : investissez dans une lampe de luminothérapie. A un problème purement hormonal, apportons une solution rationnelle, non ? Grâce à l'apport de lumière, on bloque la sécrétion de mélatonine et on augmente celle de sérotonine (hormone du bonheur). C'est simple et efficace. Vous pouvez facilement en trouver sur Amazon pour un budget de 50 à 200€. 


Et sinon... la winter happiness therapy, c'est : 

  • Se lever 15 minutes plus tôt pour prendre soin de soi. (méditation, yoga, vrai petit déj...). Le but est de commencer la journée en se faisant REELLEMENT plaisir. 

  • Décorer son appartement façon hygge.  C'est prouvé, le hygge est un appel au bonheur. On use et abuse des bougies, des plaids duveteux et d'éléments déco naturels pour rendre son intérieur le plus cosy possible.

  • S'offrir un moment détente. Alors moi, j'adore aller au solarium dès que j'ai un petit coup de blues. Bien que ce soit entièrement déconseillé, la chaleur m'apaise et efface toutes mes pensées noires.

  • Se déconnecter. Parce que les réseaux ne sont pas nos amis en cette période (bah oui, à force de voir nos Instagrammeuses préférées au soleil, on se morfond trois fois plus dans le canapé, se rabattant que notre vie parait tellement plus nulle à côté). Du coup, je range téléphone quelques heures avant d'aller dormir. 




  • Tester le yoga. Vous avez peut-être lu mon article précédent... Je le répète, c'est magique ! Et c'est anti coup de blues.

  • Boire du vin chaud ! On se plaint... mais qui dit hiver, dit marché de Noël et ça, c'est du winter happiness therapy en plein ! 

  • Bien manger (si, si et croyez-moi entre les raclettes, les fondues, les tartiflettes, j'ai du mal). Il faut à tout prix éviter les produits indigestes. Parce qu'une mauvaise digestion va directement jouer sur votre morale. 

  • Et surtout, penser aux autres. Ca peut paraitre un peu benêt, dit comme ça, mais c'est clairement le meilleur moyen de relativiser ses problèmes. Lancez-vous dans du bénévolat ou rendez service tout simplement. Hé oui, on connait tous quelqu'un qui a besoin d'un coup de main ! L'altruisme est vraiment LA solution ! 


J'espère que ces quelques petits conseils vont porter leurs fruits. Après, je suis consciente que dépasser un coup de blues hivernal ou une dépression saisonnière, c'est beaucoup plus compliqué que de suivre à la lettre ces quelques points, mais pour être passée par là, je sais que ça peut aider. 

Une belle soirée, 

Géraldine



* créée sur base d'années de livres de développement personnel, de réflexions et d'expériences personnelles. Un melting pot du bonheur totalement subjectif.