La vérité? Ce mur était orange, mais ça n'allait pas dans mon feed 

Je me suis perdue dans la superficialité d'Instagram, et c'est complètement superficiel de dire ça!
Réveil brutal il y a quelques semaines quand j'étais je ne sais dans quelle position bizarre, en top par -10, bien trop maquillée. 
On le saurait, si j'étais mannequin non?

Je ne vais pas faire l'inventaire de mes différents avec Instagram, entre le nouvel algorithme, la course aux followers, les contenus moutons et les automatismes "tellement instagramable!", ca me prendrait des heures! 
Et cet article est ma dose de lâcher prise! Une happy therapy en ligne! 

Gégé, réveille toi! 

Remise en contexte: 
Voici les 10 signes qui prouvent que j'ai complètement touché le fond! Je suis officiellement une Instagram Addicted névrosée! 

- J'ai enregistré dans mon appli une centaines de photos "blog" - traduction des photos uniquement instagram ou soit, tu as la bouche en coeur, l'air d'être naturelle en esclaffant de rire (oui parce que la nouvelle mode maintenant c'est de se marrer sur chaque photo, et c'est à celle qui a le photographe le plus marrant ahah),soit assise à une terrasse encore une fois hyper naturelle ou debout "en train de marcher façon pas d'éléphant mais avec la grasse d'un petit rat" - normal! 

- J'ai enregistré des 100ènes d'endroits à voir dans ma catégorie voyage, et qu'on se le dise ce n'est pas pour le pays ou la ville, mais uniquement pour la beauté du post Instagram
Du coup j'ai prévu, pour mon prochain voyage à Londres, d'aller manger des cupcakes dans la fameuses boutiques-café à cupcake, tellement Instagrammable (tout est pastel là bas, on se croirait à Disney) alors que je ne suis pas spécialement fan des cupcakes. D'aller chez Five parce que la photo d'Ambre était trop cool - et que je veux la même - de manger une glace barbe à papa que j'ai vu sur le compte de Ju (@superagentju), mais qu'on se le dise, plus pour la photo que pour la glace - vive les -10°! et donc de courir d'un endroit à l'autre sans réellement profiter, parce que j'ai exactement deux jours pour faire les 300 photos que j'ai prévues. 

- D'entendre ma mère me dire: "tu viens au Mexique juste pour pouvoir faire des photos à Tulum". Claque n°45. Mea culpa! J'avoue! 

- De finalement râler parce que je n'ai pas pu faire les photos que je voulais parce qu'il y avait trop de vent ce jour là et que donc, j'étais partie au Mexique pour rien! 

- J'ai lâché à un de mes clients: " Oh ça, c'est magnifique! C'est tellement Instagramable!" 
NORMAL! 

- De m'inquiéter du nouvel algorithme et d'attraper des sueurs froides quand mes photos n'atteignent plus que 300 likes contrairement aux 500 habituels.

- De passer des heures à retoucher une photo parce que le rouge est trop rouge et l'orange est trop jaune et qu'il faut que je modifie ce bleu parce qu'il ne va pas dans mon feed

- De voir la vie en carré

- De fuir le vert

- et tant qu'on y est les briques, le brun, la nature, les endroits trop instagrammés.
Aller aux Guillemins ou au parc de la Boverie, pourquoi faire?

Bref, je suis officiellement atteinte d'Instagramite aiguë. 
Et je suis complètement ridicule.


Je ne vais pas vous parler de ma remise en question et de "comment utiliser Instagram de façon plus authentique et plus fidèle à moi même (plus spontanée et plus artistique) et surtout d'une façon beaucoup plus altruiste et plus intéressante pour vous, parce qu'une fois de plus, je ne suis pas mannequin! 
Ca cogite, ça cogite! 

Et sinon j'ai écrit cet article parce que je viens de tomber sur une série de photos qui font extrêmement du bien, qui me montrent à quel point je suis ridicule et qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer! 

PS: prenez du recul sur ce que vous voyez! 

PS: Filez voir les parodies de @celestebarber ! Ca fait un bien fou! 




La pose "marche naturellement" - traduction "ne marche pas, fais un grand pas et ne bouge pas" 
ps: on évite le mur derrière soit - captage direct du "trop posé"

 Le café et Insta, c'est la big histoire d'amour! Même les mecs s'y mettent, mais eux, on se demanderait bien pourquoi, ils le prennent toujours en torse nu ou couchés dans un lit -
Version femme

La démarche classique d'une blogueuse! 



Et moi j'ai osé publier ce genre de photos! OUPS 



Quand je vous disais que j'avais touché le fond de la superficialité!