Qui dit hypersensibilté, dit larme à foison, pour un tout, pour un rien. C'est cliché, surfait et même un peu péjoratif. Personnellement, c'est juste le fait de ressentir tout plus intensément. D'ailleurs si j'écris cet article à trois heures du matin, ce n'est pas anodin.

J'ai tendance à prendre tout à cœur, à laisser un événement quelconque, une mauvaise nouvelle par exemple,influencer le reste de ma journée. On pourrait me croire lunatique. Peut être bien. Je dirais simplement qu'une bonne nouvelle devient vite une MEGA GIGA bonne nouvelle et qu'à l'inverse, une mauvaise devient vite une CALAMITE. Je n'ai pas de juste milieu ou de demi mesure. Je ne sais pas relativiser, ni "passer à autre chose". Ce n'est pas de la rancœur, de la gaminerie ou même un manque de maturité. Je suis tout simplement extrêmement sensible.
C'est extrêmement fatiguant, autant pour les autres, que pour moi. Mais je vous rassure, on apprend à le gérer.



Voici mes quelques astuces pour ne pas subir son hypersensibilité: 

  • Ne commencez pas votre journée par une action qui pourrait la mettre en péril
par exemple je ne regarde plus mes mails des le matin, surtout si j'attends une réponse positive ( résultat d'un concours, réponse pour un stage ... ), car dans le cas inverse, vous êtes sure que j'en ai pour des heures avant de m'en remettre et je fais l'impasse sur la remise en question qui l'accompagne.

  • - A l'inverse - commencez votre journée par une action qui va l'embellir
Qu'est ce qui vous fait sourire et vous met de bonne humeur? Une chanson? Un running?
Personnellement musique à fond et café ou alors petit dej sur la terrasse avec la vue sur la vallée - le pied!

  • Eteindre son téléphone/ le laisser loin de soi quelques heures
  • Aller courir 
Je n'ai encore rien trouvé de mieux pour me vider la tête et refaire descendre mon émotion.

  •  Eviter les personnes nocives
On en a toute dans notre entourage, des personnes qui ont l'art de nous tirer vers le bas ou encore des faux culs, des prétendus " amis " à sens unique.

  •  " Est-ce que cette personne en vaut la peine ? "
Sous entendu est ce que cette personne mérite que je me mette dans un tel état pour elle. A quel titre?
Vous verrez la réponse est généralement, non.


  • Relativiser
Certes, le moins évident. Ce n'est pas la fin du monde - note à moi même: penser à relire cette partie en boucle.


Et vous,quelle sont vos astuces pour "survivre"?