Roulement de tambour, pluie de confettis. ENFIN! acheter une jupe plissée. Et pas n'importe laquelle. La bonne coupe, la bonne matière, la bonne couleur. Au risque de frôler la psychose, de gaver la meilleure pote et le chéri, de se faire passer pour une chieuse invétérée. " Et celle là, ça ne va pas? " " NAN, mais t'as vu ce plissé soleil!? Et ce tissu !? c'est du carton !?!" 

C'est que celle ci elle est top. Mais vraiment. Toute légère, toute dansante. Et qu'est ce qu'elle en jette avec ses reflets argentés. Un peu boule à facette comme ça, J'ADORE. Parfaite pour des soirées années 80 avec yvette et sami. Et sinon, le jour, bah forcément on les porte avec des sneakers. PARCE QUE C'EST LA MODE. c'est ce que Madame disait dans son dernier numéro. Il faut casser les codes. Mixer masculin/ féminin, sortir des sentiers battus.. Et sinon, on pense confort, pratique, facilité. Je connais rien de mieux que mes huarache pour marcher/ courir / faire du vélo. Au grand désespoir du chéri, à la gloire des modeuses.

Et pour la popote habituelle, je la porte avec ma nouvelle pochette achetée à Londres chez Primark et une chemise de je ne sais plus trop quelle marque trouvée chez Topshop. Pour de vrai, elle a une énorme basque style collerette de louis XIV, mais ça plus la boule à facette, ça vous aurait piquer aux yeux. 

Et sinon, pour les nouvelles.. Copenhague, c'était AWESOME! Des vélos partout, des parcs, un parc d'attraction en plein centre ville ( si si! ), un quartier au pays de la marijane ( si si si )... Et la suite, dans le prochain article :) 




jupe: hm studio 
pochette: primark 
chemise: chez topshop 
shoes: nike