«  T’as quel age ? »

«  22 » 
« Mais t’es vieille en fait ! »
Coup de massue. Je m’entends 15 ans plus tot dire la meme chose à ma grande cousine.
J’ai passé le cap fatidique. Celui où, pour tous les 7-8 ans, pré ado, ado et post ado, je suis dépassée. Celui où tu dois demander la traduction de toutes les nouvelles expressions sorties des camps scouts, des vacances passées au camping et des bandes de bbf. Celui où ... Enfin vous voyez le topo.
Et puis, il y a les faits. Deuxième coup de massue.

Quand tu entends ta copine Charlotte parler mariage et bébé, quand tu parcoures ton fil d’actualité et que tu tombes sur des photos de ta pote de primaire, enceinte et fiancée. Quand tu as plus de connaissances qui travaillent plutot d’être en cours. Quand tu commences à sortir le samedi et plus le vendredi…

Je dresse malgré moi la liste des signes de «  vieillesse ». Et la, troisième coup de massue. J’écoute Nostalgie. Désormais MA génération.

S’en suit, le rituel de la femme qui prend conscience de son âge: inspection minutieuse du corps. De la racine aux orteils, vu de face, de dos, d’en bas, de coté, de 10 mm à gauche. Le verdict tombe : je suis un dinausore.
C’est du moins ce que témoigne non pas les trois cheveux blancs mais bien les centaines voir les milliers, les quelques kilos en trop qui arrivent là « par hasard », « avec le temps », et sa meilleure amie, que je n’avais jamais vue jusqu’alors : la cellulite.
Et voilà comment en plus d’être vieille, on devient complexée.

Et vous savez comment ca va.. de bilan en bilan, un regard tantôt dans le passé, tantôt dans le futur, j’ai passé trois jours à ronchonner, telle une mamie amère.
Le troisième jour, je me suis offert un cupcake, j’ai soufflé une bougie. Un bon non anniversaire en bel et du forme. Oui parce que finalement avoir 22 ans et ne plus paraître un bébé, c’est bien plus cool.
Je ne vais pas me lancer dans l’inventaire des avantages… J’y passerais la nuit.
Disons juste que le sourire charmeur du trentenaire d’à côté a un petit peu jouer.

A bon entendeur,