On dirait pas comme ça, mais cette petite robe n'est autre qu'une jupe des années 80. Passion vintage en plein, j'ai encore craqué mon slip.


Côté friperies, je suis accro. Ce n'est pas tant les vêtements en eux memes, c'est le tout: les petites boutiques sans dessus dessous, concurrent direct au fouillie primark. Tout est entassé, mis l'un sur l'autre, entre chaussures et ceintures, denim 90 à foison, déclinés version short ou veste xxl, sans oublier les jupes façon 50 et les robes midi. J'adore m'y perdre. C'est comme une thérapie, à mi chemin entre humour et dérision, souvenirs d'enfant ou rêveries d'époque.

Ma première fois, c'était à Amsterdam. Il y a trois ans déjà. Un énorme magasin sur plusieurs étages, où les fashionistas en herbe se mêlaient aux touristes arrivés là par hasard. Question de curiosité.
C'est comme le sexe (peut-on vraiment parler de mode et de sexe?), une fois qu'on y goute...

Vous l'aurez bien compris, depuis, j'écume les magasins, essentiellement à Bruxelles, Anvers ou Amsterdam. J'ai mes habitudes chez Episode ou chez Think Twice quartier Dansaert.

J'aime le cote décalé vintage, mais pas trop non plus. A petite dose. J'aime le porter version 2015, ce qui m'attirera très certainement les foudres des "vrais" amateurs, ceux qui en porte de la tête au pied, qui l'assume pleinement. Qui sait... Avec le temps et quelques années de confiance, je franchirai peut être le pas.

Vous me verrez vous en hypster décalé? Allez une fois, même rien que pour le fun :)






** Ce que je porte **
Une jupe vintage > robe 
bottes HM 
blazer Zara 
sac Essentiel Antwerp